Te mana o te moana

Cofondée en 2004 par Richard Bailey, PDG du groupe Pacific Beachcomber, et Cécile Gaspar, vétérinaire, Te Mana O Te Moana est une association à but non lucratif dédiée à la recherche sur l’environnement marin en Polynésie française, à sa protection et à la sensibilisation du public. Elle est basée à l’InterContinental Moorea Resort & Spa où elle dispose de bureaux, d’une salle de classe, d’un laboratoire et d’autres installations nécessaires à son travail. Te Mana O Te Moana gère le centre de soins des tortues marines. Ce programme de réhabilitation marine soutenu par le ministère de l’Environnement a permis de soigner plus de 500 tortues depuis sa création.

La fondation travaille également en étroite collaboration avec plusieurs de nos établissements et a lancé un programme d’étude des tortues vertes sur les sites de ponte de l’atoll de Tetiaroa. Cette initiative a inventorié plus de 120 000 éclosions à ce jour, et fait figure de modèle mondial majeur en matière de protection des tortues marines. D’autres programmes de Te Mana O Te Moana portent sur la recherche sur les coraux et la restauration des récifs. L’association coordonne également le programme international Reef Check et organise de vastes actions de sensibilisation auprès des écoles de la région. Plus 90 000 élèves ont ainsi pu visiter ses infrastructures depuis sa création.

Te Mana O Te Moana œuvre à la prise de conscience environnementale des clients, des communautés locales et des élèves dans toute la Polynésie française. Elle propose pour cela des programmes interactifs qui prolongent ses efforts en matière de conservation et améliorent leur compréhension par le public. Elle encourage ainsi les générations futures à devenir des éco-citoyens acteurs actifs de la protection de leurs îles natales.

VISITER TE MANA O TE MOANA - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

Tetiaroa Society

Née de la vision de Marlon Brando de faire de l’atoll de Tetiaroa une « Université des mers », la Tetiaroa Society est une association à but non lucratif de droit américain ayant pour but de gérer, conserver et protéger l’atoll de Tetiaroa qui abrite l’éco-domaine The Brando.

Grâce à ses actions de conservation, de recherche et d’éducation, la Tetiaroa Society vise à approfondir les connaissances mondiales en matière d’interdépendance de l’homme et de la nature. En renforçant leur résilience au réchauffement climatique, en préservant leur écosystème et en préservant leur patrimoine traditionnel, la Tetiaroa Society veille à ce que l’île et les communautés côtières aient un avenir aussi riche que leur passé.

Fondée en 2013, la Tetiaroa Society gère l’écostation de l’hôtel The Brando, une station de recherche et de conservation insulaires et d’accueil de scientifiques et d’étudiants internationaux. Ses infrastructures incluent un dortoir pouvant accueillir jusqu’à 20 chercheurs, ainsi que des laboratoires secs et humides et d’autres installations scientifiques. Avec le plan de conservation et de gestion durable de l’atoll de Tetiaroa, la Tetiaroa Society met au point et réalise des actions de conservation et d’éducation, héberge des travaux de recherche scientifique et approfondit les connaissances sur l’île.

Parmi ses autres activités, il faut citer la création d’un corps de rangers chargés de patrouiller sur l’atoll afin d’assurer sa protection et celle de sa biodiversité, la mise en œuvre de directives relatives à l’observation des oiseaux et à la pêche, la création d’un programme de formation de guides naturalistes et la constitution d’un comité culturel chargé de superviser la protection et la restauration des anciens sites archéologiques présents sur l’atoll.

Les clients de The Brando sont invités à découvrir ces différentes initiatives en visitant le centre d’information de l’écostation et en prenant part aux excursions guidées par les biologistes et scientifiques résidant sur place. Les relations continues que la Tetiaroa Society entretient avec de grands instituts de recherche à travers le monde (la Smithsonian Institution, l’Université de Washington et le CRIOBE) font de l’atoll de Tetiaroa un centre mondial de recherche scientifique sur le milieu marin.

VISITER LA TETIAROA SOCIETY - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

Nos principaux partenaires

Manu SOP

Également connue sous le nom de Société d’ornithologie de Polynésie, Manu SOP est une organisation non gouvernementale spécialisée dans la protection et la conservation des oiseaux de Tahiti et ses Îles.

 

VISITER MANU.PF - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE CNRS)

Créé en 1971, le Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement est un centre de recherche majeur sur les récifs coralliens. Interdisciplinaire, ses travaux impliquent écologie, génétique et chimie.

VISITER CRIOBE.PF - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

Station de recherche Gump de l’Université de Berkeley

La station de recherche Gump Station fait progresser la recherche sur la biocomplexité et la science du développement durable grâce à son soutien opérationnel, technologique et informationnel de programmes menés dans l’écosystème-modèle de l’île de Moorea.

VISITER MOOREA.BERKELEY.EDU - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre.

Institut Louis Malardé (ILM)

L’Institut Louis Malardé travaille sur la mise en œuvre d’un programme innovateur d’éradication des moustiques en cours d’expérimentation sur l’atoll de Tetiaroa.

VISITER ILM.PF - Ouvrir dans une nouvelle fenêtre.